Ensemble,
préparons les métiers de l'industrie de demain
Présentation de la plateforme d'anticipation des mutations économiques

A l'origine

 

La plateforme territoriale d’anticipation des mutations économiques de Tricastin-Marcoule s’inscrit dans le Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi engagé par le gouvernement en novembre 2012. 

Dès l’année 2013, treize plateformes territoriales d’appui aux mutations économiques ont été mises en œuvre.

Elles ont vocation à mobiliser les entreprises, les pouvoirs publics et les opérateurs de l’emploi,  du développement économique, de la formation et de l’orientation afin d’anticiper et d’accompagner ces mutations.

Ainsi, les plateformes d’anticipation et d’accompagnement des mutations économiques interviennent sur  des territoires présentant des enjeux forts  en matière d’emploi et de développement économique.

La plateforme d’anticipation des mutations économiques Tricastin-Marcoule intervient sur un territoire de 208 communes qui se répartissent sur trois régions (Provence- Alpes Côte-d’Azur, Rhône-Alpes et Languedoc-Roussillon) et quatre départements (Vaucluse, Drôme, Ardèche et Gard)

Ce territoire se caractérise par une forte activité économique nucléaire et industrielle et la présence de grandes entreprises représentatives de ces secteurs : EDF, AREVA, CEA

L’activité de ces entreprises conjuguée à celle des réseaux de PME-TPE du secteur de l’industrie  génèrent pour les sites de Tricastin et de Marcoule environ 19 000 emplois salariés qui font vivre environ 50 000 personnes sur ce bassin.


 

Missions et gouvernance

La plateforme territoriale d’anticipation des mutations économiques Tricastin-Marcoule a pour missions :

  • Permettre aux entreprises d’anticiper les évolutions économiques et de prévoir les adaptations utiles,
  • Sécuriser les parcours professionnels des salariés en adaptant et en développant leurs compétences ou en les accompagnant dans une reconversion locale,
  • Adapter l’offre de formation en lien avec les besoins de recrutements du secteur industriel sur le territoire.

Dans ce but, la plateforme travaille particulièrement à :

  • Dépasser les frontières administratives et à conjuguer l’approche territoriale et la dynamique de filière
  • Développer des synergies entre acteurs du territoire : mise en réseau des entreprises sur la filière industrielle, partenariats entre entreprises et acteurs publics, renforcement des passerelles entre le tissu industriel et l’appareil de formation, etc.

Elle développe un plan d’actions opérationnel pour :

  • Informer les publics et promouvoir les métiers de l’industrie,
  • Favoriser dans les entreprises la construction de cadres et de pratiques de diversités et de lutte contre les discriminations,
  • Accompagner les entreprises en anticipation des besoins d’emplois et de compétences,
  • Rendre lisible les parcours emploi/formation, puis en cohérence avec les besoins d’emploi, optimiser et adapter l’offre de service en matière de formation initiale et d’accompagnement des parcours des salariés.

Pour réaliser ce projet, la plateforme s’appuie ainsi sur une organisation tournée vers l’action :

  • En premier lieu, 3 groupes de travail thématiques initient et développent les actions : Promotion des métiers de l’industrie, Sécurisation des formations initiales et Gestion des pratiques de diversité.
  • En second lieu, un comité de pilotage restreint a en charge le pilotage au plus prés du projet et du plan d’actions. Il se réunit environ une fois par mois et se compose des partenaires suivants : DIRECCTE des 3 régions concernées (représentées par les Unités territoriales du Vaucluse, de la Drôme, du Gard et de l’Ardèche), d’AREVA, d’EDF et du CEA, de l’UIMM, des Conseils Régionaux Provence-Alpes-Côte d’Azur et Rhône –Alpes, du CARIF Espace Compétences et du cabinet Algoé intervenant en assistance auprès de la plateforme.
  • Enfin, un Comité de pilotage élargi se réunit deux fois par an pour faire le bilan du plan d’actions et définir les grandes orientations du projet. Il est principalement composé : des DIRECCTE des 3 régions concernées (représentées par les Unités territoriales du Vaucluse, de la Drôme, du Gard et de l’Ardèche), d’AREVA, d’EDF et du CEA, de l’UIMM, des Conseils Régionaux Provence-Alpes-Côte d’Azur et Rhône-Alpes, de Pôle Emploi et de l’ADEFIM PACA, d’organisations syndicales de salariés, de Clubs d’entreprises et de nombreux acteurs de l’emploi, de la formation et de l’orientation.